Cela faisait longtemps qu’on en parlait. Depuis l’automne dernier, il avait mon « go » pour aller de l’avant avec l’épilation du torse et du dos, mais c’était lui qui n’était pas tout à fait prêt.

Finalement, au mois de février dernier, on a vu une offre qu’il ne pouvait pas refuser (et moi non plus d’ailleurs!). Plusieurs sites internet offrent maintenant des « aubaines du jour », sur le principe que si un nombre prédéterminé de personnes achètent l’offre en vigueur (qui est souvent très remarquable), l’offre prend effet. On imprime alors notre coupon et on peut s’en servir par la suite.

L’offre qui était présentée ce jour-là : nombre illimité de séances d’épilation laser pour 3 régions distinctes du corps, valable pour une durée illimitée (tant qu’il y a besoin) en autant que le premier rendez-vous pour chaque région soit pris durant l’année qui suit. Le tout à un prix vraiment dérisoire. C’était loin de chez-nous (obligation de prendre l’autobus et le train), mais il ne pouvait pas passer à côté de cette offre.

L’endroit avait de bons commentaires sur Internet et on avait appelé avant d’acheter l’offre et on nous a assurés que le torse ne compte que pour une partie du corps, tout comme le dos. Cela signifie donc qu’il pourra se faire faire l’épilation d’une autre région également (probablement les aisselles).

Un prix fixe et ridiculement bas, trois régions du corps, le nombre de séances qu’il faut, c’était vraiment inespéré! Après les surplus de coûts de la barbe (qui continuent à grimper d’ailleurs), on tentait d’évaluer avant un peu les coûts pour le torse et le dos et notre budget en était déjà découragé! Cette offre tombait à pic et la question monétaire ne serait plus un frein!

Mon chum aurait été prêt à commencer aussitôt, mais je lui ai demandé une petite faveur, soit celle d’attendre au début avril, car j’allais recommencer à avoir mes lundis de congé et je voulais venir avec lui, au moins pour les premiers rendez-vous. De plus, comme je me suis achetée également cette offre (moi qui en rêve tellement de l’épilation de mes jambes, cela aurait été ridicule que je ne saute pas moi-même sur l’occasion!), je voulais qu’on y aille tous les deux en même temps.

On appelle donc, on demande des rendez-vous pour avril et on nous répond que tout est plein jusqu’à la mi-juin, car cette fameuse offre leur a amené énormément de nouveaux clients. Oups! On prend donc la date qui nous est proposée, c’est-à-dire le 10 juin. Un peu déçu que ça aille si loin, mais bon, l’avantage au moins, c’est qu’une fois que notre premier rendez-vous aura été pris, on sera assuré d’en avoir un à toutes les 6 semaines ensuite.

Entre-temps, j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai donc annulé mon rendez-vous car ce n’est pas vraiment conseillé d’utiliser l’épilation laser pendant une grossesse, mais j’espère que je pourrai en profiter avant l’expiration de mon bon au début de l’année prochaine.

La veille de la séance, on a passé une bonne partie de la soirée à lui raser le dos et le torse (ce qu’il n’avait jamais fait, je vous laisse imaginer le temps que cela a pris, surtout que l’image « d’ours » était assez vraie dans son cas!!!). J’avais proposé à mon chum de le faire pour lui et il a beaucoup apprécié. Partager ce moment tous les deux, pouvoir prendre soin de lui, être avec lui pour cette nouvelle étape qui commence, c’était vraiment un beau moment.

La clinique d’épilation avait déménagé entre-temps, et après avoir compris le chemin qu’il fallait prendre, on a réalisé que cela était beaucoup plus facile d’accès qu’à la première adresse : moins loin, moins coûteux en transport et moins long pour s’y rendre, c’est dur de demander mieux!

Par contre, plusieurs commentaires ont commencé à apparaître sur internet au sujet de cet endroit depuis la parution de cette fameuse offre et la plupart des nouveaux clients n’étaient pas du tout satisfaits du service à la clientèle, mais il n’y avait pas de commentaires sur la technique et les résultats en tant que tel. Cela m’inquiétait un peu, mais en autant que cela soit bien fait, on pourrait très bien survivre à un air bête à l’accueil sans bonnes manières!

Je confirme que l’accueil est assez moyen, que la salle d’attente était surchauffée et que la gestion des informations personnelles était plus ou moins convaincante. Par contre, la technicienne qui s’est occupé de mon chum était vraiment superbe et très sympathique.

On nous avait prévenus au téléphone qu’il faudrait au moins compter deux heures pour faire le dos et le torse, finalement, cela n’aura pris que 25 minutes, ce qui nous a laissé quelque peu bouche bée.

Mon chum n’a pratiquement rien senti de la séance et il n’y a eu aucune réaction ensuite (en fait, si, il y a eu quelques boutons, mais c’était suite au rasage de la veille et non suite à la séance laser).

Faut dire aussi que ce n’est pas la même sorte de technologie que celle employée pour la barbe et la technicienne nous a averti qu’on ne verrait absolument aucune différence avant la 4e séance et qu’il faudrait en compter environ 10 pour que cela soit finalisé. J’avoue que j’ai quelques doutes sur l’efficacité de cette technologie et on verra si au fil des séances, cela saura me convaincre, car pour le moment, en effet, c’est vrai qu’on dirait qu’il n’y a rien eu de plus qu’un simple rasage. J’espère vraiment que cela fonctionnera comme il se doit.

Mon chum est vraiment content d’avoir commencé et même s’il n’y a aucun résultat encore, je crois qu’il est bien heureux que cette étape soit franchie.

De mon côté, j’avoue que j’ai amplement eu le temps de me faire à l’idée et contrairement à la barbe, disons qu’on voit de plus en plus des dos et des torses épilés et que cela en est presque devenu courant. Cela ne me dérange pratiquement pas et j’espère pouvoir aider mon chum toutes les prochaines fois pour le rasage, car j’apprécie partager ce moment avec lui.

En attendant, son prochain rendez-vous est pris 6 semaines plus tard et j’espère que tout ira aussi bien à cette séance que celle qu’il vient de faire.